La fiche de Marion

Publié le par Collectif / Réseau Art et Industrie

Marion Barras (Photographie)

 

 IMG-0591.jpg

 

à l'origine de la première exposition du Collectif CQLAR dans une usine à Valence en janvier 2006, depuis elle participe activement  à chaque évènement du collectif qui s'est constitué après cette première et fondatrice inspiration.

 

 

 5 participations aux évènements du Collectif :
- à Arrobat Valence les 14-15 janvier 2006 ;
- à STM Montélier les 9-10 juin 2006 (où elle réalise une installation, expose photo et peinture et participe en outre au spectacle donné par la Compagnie Orkidurs - Théâtre de rue) ;
- avec la Communauté Emmaüs d'Etoile sur Rhône à l'occasion de trois festivals 

ou expo-performances les 20-21 janvier 2007 et les 11-13 avril et 1-3 août 2009.

Mais Marion réalise également des expositions personnelles ou participe à d'autres manifestations (ex. Festival Rencontre entre les Mondes) 

Marion est une artiste inclassable, une photographe mobile, enthousiaste, expérimentatrice, hermétique au monde de la pensée morte et ouverte à la simplicité des rencontres du quotidien, avec un regard immaculé sur la banalité de la vie. Des recoins de la ville teintés de couleurs obsédantes, au dénuement d'objets personnifiés et au
détournement d'êtres chosifiés, son inspiration et ses tribulations donnent le vertige. De scènes travaillées ou sur le vif, de poses répétées, de séries décalées, Marion multiplie les rythmes, les angles et les téléscopages.

 

Elle a un art du photomontage ou photocollage, du tirage ressuscitateur où une composition hétéroclite prend vie plutôt qu'il ne devient nature morte par la tendre ironie ou la moquerie attachante de situations inventées et éphémères comme des associations d'idées tout droit sorties du subconscient. La liberté qu'elle se donne est totale immense et infinie, c'est pourquoi elle est une artiste d'avenir dans la plénitude de son présent.

 

Cette liberté, elle en donne le visage et quelques clés comme lorsqu'elle réalise ses performances participatives à l'occasion d'exposition-ateliers où les visiteurs sont invités à emprunter les outils et techniques de l'artiste pour réaliser leur propre photo mentale, leur composition unique, leur collage de l'image d'un monde personnel et sub- et sur- conscient.

 

Pour moi c'est une photographe foraine, une artiste de l'improvisation et de l'inattendu, une passagère du temps qu'elle va explorer et planter sa toute belle nouvelle petite caravane au beau milieu des prochaines manifestations culturelles qu'elles va investir.

 

C'est une photographe foraine, elle a plus d'un tour dans son sac, elle jongle entre l'art, social la photographie, l'art postal, l'auto-édition, la manufacture de livres d'images... elle se met en scène dans son dévoilement technique comme celui de son univers quotidien, de ses liens avec le monde extérieur, les choses et les êtres qui l'habitent.

 

         


  




Publié dans Marion Barras

Commenter cet article